Tag: film

0

Histoire de retomber en enfance, Toei Animation produit Space Pirate Captain Harlock (Albator), le manga de Leiji Matsumoto, qui devrait sortir au Japon pour l’automne 2013. Avec un budget, de pas moins de 30 millions de dollars… Toei Animation devrait nous sortir une pépite, espérons…
Synopsis :
« En 2977, la terre est menacée d’invasion par un peuple extraterrestre, les Sylvidres. Les Terriens, inconscients du danger, mènent une vie insouciante et débauchée. C’est alors que Harlock (Albator), fils d’un puissant pirate de l’espace, prend les commandes de l’Arcadia et décide avec son équipage de s’opposer à l’envahisseur avec pour rêve que la Terre redevienne un havre de paix. »


0

Titanic revient sur le grand écran en 3D. Mais un cinéma le propose en SUPER 3D !

0

 

Je n’ai pas confiance en les prémonitions et je ne crains pas les présages. je fuis
non pas la calomnie, ni le poison. Il n’y a pas de mort.
Nous sommes tous immortels. Tout est immortel. Ne crains pas
la mort à dix-sept ans ni à soixante-dix ans.
Il y a seulement la réalité et la lumière.
Il n’est ni ombre, ni mort
ici, notre monde.
Nous avons atteint la plage et je
suis de ceux qui tirent les filets de quand
l’immortalité arrive par paquets. Vie
dans une maison et elle ne s’effondrera pas. Je vais résumer
un siècle a volonté, entrer
et construire ma maison en lui. C’est pourquoi
vos enfants et vos femmes partagent tous ma planche, la table
servant ancêtre et petit-fils: l’avenir se décide maintenant

Poème d’Arseni Tarkovsky le père D’Andrei Tarkovsky cité dans le film autobiographique « Le miroir »

0

Film : This Must Be The Place

Résumé : Cheyenne est un type étrange. Ancienne Rock Star gothique il est reconnu par tout le monde, plein aux as, et porte toujours ses vêtements noirs, son maquillage et sa coiffure démesurés à 50 ans. Est- il juste un marginal ? un dépressif ? Ou s’ennuie-t-il simplement ? Lui même l’ignore. Mais lorsque son père meurt il part pour new york dans une sorte d’étrange voyage initiatique à la recherche d’un ancien nazi que son juif de père à traqué toute sa vie…

Avis : Voilà un film comme on en voit pas tout les jours ! Rien que le personnage déjà vaut le détour. Sean Penn est magistral dans ce rôle difficile. Il réussit à ne jamais tomber dans la caricature ridicule. Les dialogues sont merveilleux et j’aimerais le revoir rien que pour noter toutes les répliques hilarantes remplies d’un humour ironique et malicieux. La mise en scène est absolument géniale et pleine de trouvailles. L’histoire en elle même est un peu déroutante car finalement chaque scène parait futile mais en fait révèle doucement des détails non pas sur l’histoire, qui est reléguée au second plan, mais bien-sûr sur le personnage. La deuxième partie du film comporte néanmoins quelques lenteurs et bizarerie innexpliquées. Au final c’est quand même un pur moment de plaisir, bercé par des reprises savoureuses des Talking Heads, on aurait même aimé que ce soit encore plus barré !