Tag: Kellerman

0

Un thriller que l’on lit, le corps en proie aux frissons.

Résumé de l’œuvre :

L’oeuvre de toute une vie est découverte dans un appartement, dépouillé de tout résident. L’ancien propriétaire des lieux y a néanmoins laissé une trace de taille : une multitude de dessins, qui, une fois alignés représentent la plus grande œuvre jamais recensée. Lorsque ceux-ci tombent entre les mains d’un marchand d’art très en vue dans la société new yorkaise, ils sont exposés au grand jour dans la galerie qu’il détient et l’œuvre demeure célèbre principalement grâce à l’anonymat et au talent de son auteur. Une fois rendue publique, cette œuvre va  ranimer une enquête sanglante jusqu’alors enfouie dans les archives de la police. Le marchand décide de résoudre cette énigme suite à l’appel d’un officier retraité qui avoue détenir des informations au sujet des drôles de chérubins dessinés sur le dessin central et qui ressemblent curieusement à de véritables enfants assassinés, après avoir été violés.  Serait il possible que….? A cet instant les hypothèses affluent, s’agit-il de l’œuvre d’un pervers détraqué, d’un génie au talent fou ?Les prix des oeuvres flambent et les offres augmentent aussi…  Le marchand d’art souhaite alors remonter aux sources et traque l’auteur de ces dessins, il fait de cette enquête une affaire personnelle car il juge que c’est tout de même lui l’instigateur de ce sinistre remue-ménage. Quelle affreuse vérité se glisse à travers tous ces coups de crayons ?

Appréciations personnelles :

Une enquête très bien ficelée, un récit étourdissant, laissant échapper des odeurs funestes de meurtres. Un superbe méta – récit qui réussit avec brio d’une part, à mêler des histoires passées à des époques différentes, et d’autre part, à dresser des portraits de personnages effrayants.